Mon approche

 

 

 

Mon travail :

  • vous aider à verbaliser et à mettre en mots votre situation actuelle,

  • identifier avec vous ce qui vous pose problème,

  • comprendre vos difficultés et les analyser

  • établir avec vous des objectifs de travail,

  • atteindre au mieux ces objectifs à travers des techniques spécifiques.

Mon approche préférentielle des Thérapies Cognitives et Comportementales ne m'empêche pas d'explorer d'autres approches telles que l'approche  humaniste ou encore systémique.

Ces approches se différencient par leurs origines, leurs conceptions de la nature humaine et du rôle de la psychothérapie ainsi que par les techniques utilisées.

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC)

Les psychothérapies cognitivo-comportementales sont basées sur l'observation des liens entre les pensées, les émotions et des comportements. Ces thérapies se développent considérablement depuis le début des années 1980. La plus grande partie de la recherche universitaire en psychologie dans le domaine de la psychothérapie porte sur ces approches.

Il est considéré qu'il y a eu trois « vagues » de ces thérapies :

  • La première, celle du début des années 1980, était surtout centrée sur l'aspect comportemental (acquisition de nouvelles habiletés, habitudes, identification et modification des facteurs qui influencent le comportement...).

  • La deuxième était davantage centrée sur l'aspect cognitif. L'accent était mis sur la prise de conscience des liens entre pensées et émotions avec l'objectif de modifier les pensées dysfonctionnelles afin d'améliorer l'état émotif ou l'adaptation.

  • La troisième vague utilise moins la stratégie de modification des pensées et intègre des apports de l'approche dite de la pleine conscience.

    Des thérapies de cette troisième vague sont, par exemple, la thérapie cognitive basée sur la pleine conscience, la thérapie de réduction du stress basée sur la pleine conscience, la thérapie d'acceptation et d'engagement.

L'approche humaniste (existentielle ou expérientielle), centrée sur le présent, mise sur la capacité de la personne à comprendre ses difficultés, à trouver ses propres solutions et à apporter les changements adaptés.

Elle vise à offrir des conditions de confiance et de respect qui favorisent le développement de la personne. Elle vise à faciliter l'exploration de soi et l'expérimentation. La relation thérapeute-client est égalitaire et non directive.

La psychothérapie non-directive de Carl Rogers et la gestalt-thérapie de Fritz Perls sont des exemples de cette approche.

 

La thérapie systémique ou interactionnelle

Souvent utilisée en thérapie familiale, cette approche considère que le problème d'une personne peut résulter de l'interaction avec l'entourage. Un problème commun à la famille ou à un groupe est défini et des solutions conciliant au mieux les attentes de chacun sont recherchées.